Œuvres choisies de Louis Karoniaktajeh Hall

Appareil éditorial préparé par Philippe Blouin (coord.), Matt Peterson, Malek Rasamny et Kahentinetha Rotiskarewake

Ouvrage publié avec le concours de la Fondation Louis Karoniaktajeh Hall

Traduction : Philippe Blouin, Ségolène Guignard et Claude Rioux

376 pages

À paraître en septembre 2022

Format 20 x 14 cm

ISBN : 978-2-924834-31-2

Prix : 35,95 $

À paraître

La Mohawk Warrior Society
Manuel de souveraineté autochtone

Somme exceptionnelle reposant sur un travail de longue haleine, l’ouvrage réunit pour la première fois une riche documentation contribuant au renouvellement complet de notre regard sur la Société guerrière kanien’keha:ka : témoignages de membres clés, transcription d’une histoire orale de la Confédération iroquoise et de sa Constitution, introduction à l’usage du wampum, manifestes, manuels et autres documents historiques. Le tout est accompagné de commentaires et d’un appareil de notes, résultat de six années de dialogue entre une équipe de chercheurs et militants, et les figures de la Warrior Society présentes dans ce livre. Le comité éditorial a également réunit une foule d’annexes : glossaire de concepts kanien’keha:kas, chronologie des événements depuis les premiers contacts avec les colons européens, cartes géographiques, etc.

Cette anthologie d’écrits et de témoignages s’articule autour de l’œuvre écrite et picturale de Louis Karoniaktajeh Hall (1918-1993), militant traditionaliste, artiste visuel et expert de la Grande loi de la paix (Kaianerekó:wa, ou Constitution de la Confédération iroquoise). Ainsi, l’ouvrage présente sa brochure phare de 1979, The Warriors Handbook, et raconte les origines de son fameux drapeau de l’unité.

C’est avec une immense joie que nous préparons ce livre en cette époque de renouveau des luttes autochtones à travers le continent, au moment où la parole des peuples qui résistent au colonialisme remet en question le discours dominant et auto-congratulateur – en particulier le discours trompeur qui suppose un exceptionnalisme bienveillant « typiquement québécois » à l’égard des Premiers Peuples.

Il n’existe pas encore d’ouvrage aussi complet qui relate du point de vue de ses figures contemporaines la résistance du peuple mohawk qui dure depuis 500 ans. De tels récits, qui constituent la matière première d’une historiographie en devenir sur les peuples autochtones de l’île de la Tortue, témoignent de la vivacité des luttes des Mohawks contre l’accaparement de leurs territoires et les tentatives d’anéantissement à l’encontre des Rotinonhsiónni, peuples de la Grande confédération iroquoise, par l’entreprise coloniale française puis anglaise.

Merci aux contbuteurs
et contributrices
qui vont rendre possible
la publication de ce livre.

 

Ce projet a déjà reçu le soutien de plusieurs personnes ayant commandé le livre via le site de financement participatif Ulule (https://fr.ulule.com/mohawk-warrior-society/).

Dans notre catalogue…