La maison

Les Éditions de la rue Dorion, fondées par Claude Rioux au printemps 2013, apparaissent dans le panorama éditorial québécois comme une proposition conjuguant, sans limite géographique ni temporelle, littérature, histoire, et menées révolutionnaires de tout acabit.

 

Le catalogue de ce microéditeur autodiffusé se développe au rythme modéré de deux à trois parutions par année, en offrant ordinairement des tirages limités de 100 à 300 exemplaires. L’accent est mis sur des travaux de tout premier ordre, avec un penchant pour la traduction et une propension à la recherche de joyaux inconnus ou oubliés.